octobre 20

Surmonter la cause N°1 de la dépression chronique

Surmonter la cause N°1 de la dépression chronique
Print Friendly, PDF & Email
Partages

La dépression est, avec le mal de dos j’ai envie de dire, le « mal du siècle ». Beaucoup de personnes se sentent enfermées dans une prison à ciel ouvert fait d’insatisfaction, de déception voire de frustration, dont elles pensent ne jamais pouvoir sortir.

Se sortir de la dépression demande de la détermination et une volonté à toute épreuve, sauf que lorsque l’on se sent déprimé, généralement, on ne sent plus ni envie, ni énergie et encore moins de force.
Notre société nous oblige à réagir et à envisager les choses dans « l’immédiateté » : il faut avoir tout et tout de suite. Oui, mais la dépression a mis du temps à s’installer et il vous faudra prendre votre temps pour en sortir, un pas après l’autre, en douceur et tout en bienveillance envers vous-même, car vous êtes votre pire ennemi !

Dans cet article que j’ai traduit et adapté, de Nanice Ellice, coach américaine, vous trouverez un guide pour vous aider à vous sortir de ce mauvais pas qu’est la dépression chronique.

Et puis, pensez aussi à utilisez l’EFT, Emotionnal Freedom Technique ou Technique de Liberté Emotionnelle,(cliquez ici pour en savoir plus) technique de psychologie énergétique qui vous permet de vous libérer toutes vos émotions inconfortables, programmes et croyances limitantes, le tout en douceur et en auto-traitement.
Et si vous avez besoin d’un coup de pouce ou d’un accompagnement, contactez moi et nous verrons ensemble quelles solutions vous pouvez mettre en pratique.(cliquez ici pour demander un entretien d’évaluation gratuit)

En attendant, je vous souhaite une excellente lecture !


Ce n’est pas une surprise de découvrir que toute pensée négative est fondée sur la peur, mais saviez-vous que la pensée négative chronique, celle qui vous hante jour après jour, crée un stress qui peut endommager le corps et l’esprit, entraînant la maladie ou pire ?

Heureusement, ou malheureusement, selon la façon dont vous le regardez, l’esprit / corps a une défense cachée qui nous protège contre les dommages extrême de la peur, de l’anxiété et de l’inquiétude. Ce moyen de défense est la dépression.

Surmonter la cause N°1 de la dépression chronique

La dépression est le mécanisme de défense de votre corps contre les effets néfastes de la pensée négative chronique.
La dépression ‘rejette‘ toutes les réponses émotionnelles. Sans la dépression, votre corps devrait faire face aux réactions constantes de combat ou de fuite face au stress qui résulte de la pensée négative chronique.
La dépression diminue littéralement les effets de la pensée négative en vous engourdissant-dans-la peur, mais la dépression n’est pas sélective de sorte que vous devenez aussi insensible à d’autres émotions telles que l’amour et la joie.

La dépression, bien sûr, n’est pas bonne pour nous, mais la première ligne de conduite du corps est la survie. Si votre survie est menacée par la contrainte engendrée par le stress issu de la peur chronique, elle-même causée par les pensées-fondées-sur-la-peur, il fera ce qu’il doit faire pour vous sauver.

Surmonter la cause N°1 de la dépression chroniquePeut-être que vous avez reproché à la dépression votre mode de pensée négatif, mais, je vous le promets, c’est tout le contraire – c’est votre pensée négative qui est à l’origine de la dépression.
Ce sont de bonnes nouvelles, parce que cela signifie qu’en corrigeant votre mode inapproprié de penser , vous pouvez sortir de la dépression.

Pour vous sortir de la dépression, vous devez surmonter les pensées fondées sur la peur qui ont créé la nécessité pour votre corps de mettre en place la dépression.
Cela signifie que vous pouvez désactiver la dépression en désactivant votre mode de pensée négatif.

La mécanique de création de votre réalité

Déprimé ou pas, la plupart d’entre nous ne réalisent même pas que nous pensons négativement, car il nous semble que nous sommes simplement en train de réagir aux événements de nos vies, mais notre pensée négative crée vraiment ces événements d’abord et avant tout.
Il n’est pas question de la poule ou de l’œuf – en premier il y a la pensée négative puis les événements négatifs.
Si vous voulez changer votre vie, vous devez changer votre façon de penser. Si vous attendez que votre vie change, pour changer votre façon de penser, vous aurez à tout jamais des pensées négatives. Que vous en soyez conscient ou non, vos pensées créent votre réalité.

Mais comment ?

Chaque pensée consciente que vous avez est enregistrée par votre esprit subconscient. Votre subconscient ne remet pas en question ou ne discute pas la validité d’une pensée. Il la prend littéralement au mot.
Donc, si vous dites: « Je suis fatigué ou que je suis fauché, » il dit seulement: « Oui, tu es fatigué – Oui, tu es à bout« , et vos pensées sont correctement enregistrées.

Votre subconscient communique ensuite directement avec l’esprit quantique (ou la matrice ou l’Univers – utilisez le terme qui vous parle le plus) qui manifeste votre réalité. Tout comme le subconscient, l’esprit quantique dit toujours oui. (voir mes articles sur la loi d’attraction)

Surmonter la cause N°1 de la dépression chroniqueMaintenant, une seule pensée isolée ne se manifeste habituellement pas dans la réalité, ce qui est vraiment une bonne nouvelle parce que si tel était le cas, chaque fois que nous sommes en colère contre quelqu’un et lui souhaitons de tomber malade, la maladie serait tomber sur lui, alors que nous ne le voulions vraiment pas.
Au niveau où en est actuellement l’humanité dans la conscience collective, il faut des pensées ou des croyances répétitives pour manifester quoi que ce soit dans nos vies.

Ceci dit, ce sont toujours nos pensées qui créent la réalité, et si nous pensons négativement tous les jours, ces pensées finiront par se manifester.
Maintenant, elles peuvent ne pas se manifester exactement comme nous les pensons, mais les pensées négatives se manifestent toujours dans une sorte de négativité.
En d’autres mots, avoir des pensées négatives à propos de votre voisin peut ne pas aboutir à une expérience négative avec votre voisin, à moins qu’il soit sur la même longueur de vibration, mais ces pensées négatives peuvent se manifester par des problèmes de voiture ou dans votre travail, par exemple.
Nous pourrions ne pas faire le lien entre nos pensées et les événements de notre vie, mais la pensée négative engendre toujours des expériences négatives. Telle est la loi de l’attraction, et elle fonctionne indépendamment du fait que nous comprenions comment elle fonctionne ou pas.

La vie est un miroir parfait

Surmonter la cause N°1 de la dépression chroniqueLa pensée négative consiste tout simplement à penser à ce que vous ne voulez pas,
alors que la pensée positive consiste à penser à ce que vous voulez.

Demandez-vous, est-ce que je me concentre plus sur ce que je veux ou sur ce que je ne veux pas ?
Surmonter la cause N°1 de la dépression chroniquePour la majorité des gens, la réponse est la dernière possibilité. La plupart des gens sont inconsciemment accros à la pensée négative.
La pensée négative est non seulement une mauvaise habitude, mais c’est aussi une terrible dépendance, probablement directement responsable de toutes les autres dépendances connues à l’homme. Après tout, quand nous sommes accros à la nourriture, à la télévision, à la drogue, etc .., nous sommes vraiment juste en train d’essayer d’échapper à nos propres pensées.

La pensée négative comprend les mots que vous dites et que vous pensez, et elle comprend également des visualisations négatives, le dialogue intérieur et les métaphores, ainsi que, le fait de revivre mentalement tous les mauvais souvenirs.

Parce que souvent nous ne reconnaissons même pas la pensée négative, prenons un moment pour en clarifier plusieurs aspects  qui pourraient passer devant votre radar :

  • Surmonter la cause N°1 de la dépression chroniqueLe jugement de quoi que ce soit est de la pensée négative parce que vous vous concentrez sur ce que vous n’aimez pas ou ne voulez pas voir dans votre vie.
  • L’auto-jugement est de la pensée négative car vous vous concentrez sur ce que vous n’aimez pas de vous-même – et vous le renforcer.
  • Le perfectionnisme est juste un autre mot pour l’auto-jugement.
  • Si vous vous jugez «réaliste», cela signifie que vous êtes quelqu’un qui rationalise la pensée négative, afin de vous donner la permission de penser négativement.
  • Quand douter de soi-même est de la pensée négative, la pensée négative crée encore plus de doute de soi-même.
  • Se sentir désolé pour quelqu’un revient à le juger ou à juger son expérience ce qui est de la pensée négative.
  • Surmonter la cause N°1 de la dépression chroniqueL’inquiétude est aussi une autre forme de la pensée négative parce que vous vous imaginez le pire.
  • Même les questions négatives sont une forme de pensée négative, car elles produisent des réponses négatives.
    Si vous vous demandez: « Que va-t-il se passer si je ne réussis pas ? » votre esprit va trier toutes les choses terribles qui pourraient se produire, et vous serez alors concentré sur ce que vous ne voulez pas.
  • Vous plaindre de ce qui va mal dans votre réalité est aussi de la pensée négative – oui, même si c’est ce qui se passe réellement.

En descendant de montagne sur nos vélos, le vélo de mon fils a commencé à avoir des problèmes. Plus tard, il se rendit compte qu’il était de mauvaise humeur. Ne faisant pas le lien entre le fait d’avoir des problèmes avec son vélo et sa mauvaise humeur, je lui ai souligné le fait que sa pensée négative avait causé sa mauvaise humeur.
Il a répondu, « Je ne pensais pas négativement. Je voulais simplement réagir à ce qui se passait réellement « .
Je lui répondis : « Pensais-tu à ce que tu voulais ou à ce que tu ne voulais pas?« 
Un peu réticent à répondre, il me dit, « je pensais à ce que je ne voulais pas.« 
« Alors, tu pensais négativement?« 
« Oui« , a-t-il répondu, « La pensée négative est sournoise. »

En effet, elle l’est !

A ce stade, vous pourriez être plus conscients de combien votre pensée est basée sur la peur. Au lieu de vous sentir submergé, considérez ceci comme un moment de pouvoir personnel.
C’est votre prise de conscience qui ouvre la porte à de profonds changements.

Je vais être honnête avec vous, il m’a fallu de nombreuses années pour faire le lien entre ma pensée négative et la dépression chronique. Maintenant, ça semble si clair pour moi. Toutes les années pendant lesquelles j’ai essayé sans relâche de surmonter la dépression, je ne pouvais pas le faire parce que je ne changeais pas mes schémas de pensée.

Je voudrais pouvoir revenir en arrière et dire à mon propre passé, « Hey Nanice, cesses de te concentrer sur ce que tu ne veux pas. Détournes toi de l’inquiétude et de la peur et concentres toi sur ce que tu veux, et continues à le faire, malgré les preuves du contraire « .

Je voudrais lui dire que son engagement à changer sa manière de penser va la sauver ! Parce que finalement c’est ce qu’il se passe.

La pensée négative manifeste en tout premier lieu des sentiments négatifs

Surmonter la cause N°1 de la dépression chroniqueToute pensée qui vous fait vous sentir mal est une pensée négative.

La pensée négative provoque des sentiments négatifs comme la tristesse, la frustration, la jalousie, la colère, etc …
En fait, les sentiments négatifs sont votre système de guidance intérieure pour vous dire que vous pensez négativement et imaginez ce que vous ne voulez pas. Vos sentiments vous disent que vos pensées sont hors de contrôle, et que vous vous éloignez de ce que vous désirez dans la vie.
Même si la dépression engourdit les sentiments, les sentiments sont encore très présents et persistants.

Malade et fatigué ?

Beaucoup de personnes tombent malades plus à cause de pensée négative qu’autre chose. Vous ne trouverez pas de personnes tombant malades avec des pensées positives.

Vous trouverez des gens malades avec des pensées qui créent la maladie.
Cela ne signifie pas que vous pensez être malade.
Cela signifie que vous avez tout un historique de pensée négative qui a affecté négativement votre corps, causant la maladie.

Surmonter la cause N°1 de la dépression chroniqueLa pensée négative affecte profondément le corps, l’esprit et la qualité de vie.

Vous pouvez pratiquement suivre chaque problème en regardant les pensées fondées sur la peur ou la crainte de quelque chose, que vous avez eu.

La pensée négative rend tout plus difficile et exige que nous fassions plus d’efforts pour les choses que nous voulons.

Vous ne pouvez pas être inquiet, accablé ou déprimé sans avoir les pensées négatives correspondantes.
Les personnes qui ont des pensées heureuses, calmes et reposantes ne sont pas anxieuses, accablées ou déprimées.

Pourquoi … Oh mais Pourquoi ???

Si la pensée négative est si préjudiciable à notre santé, à notre bien-être, à nos relations et à notre prospérité, pourquoi, oh, mais pourquoi les avons-nous ?

Surmonter la cause N°1 de la dépression chroniquePourquoi avons-nous l’habitude d’avoir des pensées négatives et de nous concentrer sur ce que nous ne voulons pas ?

1-La pensée négative est une stratégie de survie qui nous amène à chercher ce qui est mauvais pour que nous puissions nous protéger contre le danger, mais c’est une très mauvaise stratégie parce que nos pensées créent vraiment notre réalité. Ainsi, au lieu d’empêcher les mauvaises choses de se produire, nous demandons à l’esprit quantique (ou la matrice ou l’Univers) de les matérialiser.

2-Nous sommes programmés par nos parents, nos enseignants et la société sur comment penser. Si ceux qui nous éduqué ont l’habitude de penser négativement, et la plupart d’entre eux l’ont eu, nous avons appris à faire de même.

Surmonter la cause N°1 de la dépression chronique

3-Nos croyances négatives sur nous-mêmes et le monde nous amènent à avoir des pensées négatives. Si vous croyez que vous êtes indigne, vos pensées vont soutenir cette croyance.

La pensée négative complète l’ego !
Surmonter la cause N°1 de la dépression chroniqueNous avons souvent des pensées égoïstes comme celles qui disent: « Je suis meilleur que … »  ou « regardez-moi« , mais toutes les pensées négatives sont tout autant fondées sur l’ego.

Puisque notre moi supérieur n’aurait jamais les types de pensées négatives auxquelles nous nous livrons, la pensée négative doit être le résultat d’un ego peureux qui croit que vous êtes seul, impuissant et indigne.

En sachant que la pensée négative vient de votre ego, cela pourrait vous aider à desserrer son emprise, en ne prêtant plus votre attention à elle.

Qu’en est-il des graves problèmes ?

Oui, il y a beaucoup de problèmes graves dans le monde et peut-être même dans votre vie, mais si vous vous concentrez uniquement sur ce qui est mal, vous manquerez le « but de vos questions. »

Chaque problème offre une solution qui vous aide à évoluer.
Lorsque vous cherchez des solutions et vous vous concentrez dessus, vous entraînez votre esprit à penser positivement.

Surmonter la cause N°1 de la dépression chroniqueL’essentiel est d’utiliser la négativité des problèmes
comme levier pour trouver des solutions positives.

Recycler votre esprit

Surmonter la cause N°1 de la dépression chroniqueVotre vie ne peut pas aller mieux
que vos pensées au sujet de votre vie.

Surmonter la cause N°1 de la dépression chroniqueIl est impératif de maîtriser votre esprit, de sorte que vous pourrez surmonter la dépression et créer la vie que vous désirez vraiment. Oui, il faut une réelle détermination et un effort conscient pour changer votre façon de penser, et si vous voulez vous sentir mieux, c’est le seul moyen.

Comme ancienne penseuse négative et fille unique d’un penseur négatif de classe mondiale, je sais que cela semble écrasant de devoir changer ses pensées, mais vous pouvez maîtriser votre esprit et devenir un penseur positif puissant.
Si je peux le faire, vous le pouvez vous aussi !

Quand vos pensées s’améliorent, la dépression va commencer à être moins pesante. Si vous n’êtes plus englouti par les pensées fondées sur la peur, il n’y aura plus de raison d’être pour la dépression et elle commencera à se dissoudre.

Pour vous aider à reprogrammer de nouvelles pensées, je vous propose le guide suivant

Glossy Icon (22)Avoir des preuves ? :
Ce sont vos croyances passées et actuelles qui façonnent maintenant votre réalité, donc si vous réagissez à votre réalité actuelle, vous ne ferez que continuer à renforcer les mêmes vieilles croyances, et si vous attendez des preuves, vous ne pourrez jamais changer vos croyances.

Prenez un moment pour vraiment comprendre cela.

Vous n’avez pas besoin de preuve quand ce qui se passe vous plait. Vous avez juste besoin de choisir de croire que le bien est arrivé -sans ressentir la nécessité d’en avoir la preuve.
La preuve viendra après avoir enregistré la croyance dans votre esprit subconscient -. Jamais avant.

Surmonter la cause N°1 de la dépression chroniqueLa preuve n’est pas le résultat de ce qui est vrai.
La preuve est le résultat de ce que vous croyez.

Surmonter la cause N°1 de la dépression chronique

Il faut du courage pour choisir consciemment de croire à de nouvelles pensées responsables, mais c’est le moyen de vous sortir de la difficulté et du malaise et c’est votre chemin pour connaitre la joie, la paix et l’aisance.

Cela signifie que vous pouvez choisir ce que vous voulez croire sans avoir besoin de preuve.

Surmonter la cause N°1 de la dépression chroniquePrendre la responsabilité de votre vie :
Si vous voulez vous réveiller de la dépression, il est essentiel que vous preniez la responsabilité de toutes vos pensées, mais également que vous compreniez que vous n’êtes pas vos pensées.
Ceci est un haut niveau de responsabilité consciente.
Si vous pouvez séparer qui vous êtes vraiment de vos pensées, vos pensées commenceront à perdre leur pouvoir sur vous.

Surmonter la cause N°1 de la dépression chroniqueConcentrez-vous sur les solutions :
Si vous êtes confronté à un problème, mettre l’accent sur le problème vous met dans un état mental négatif, cependant, en vous concentrant sur la solution ou en vous concentrant sur la recherche de la solution vous vous mettrez dans un état d’esprit positif.
Donc mon fils, au lieu de se concentrer sur ses problèmes avec son vélo, il aurait pu tout aussi bien mettre l’accent sur les solutions, et maintenir ainsi sa bonne humeur précédente.

Surmonter la cause N°1 de la dépression chroniquePivoter :
Si vous vous surprenez en train de vous concentrer sur ce que vous ne voulez pas, pivotez.
Si vous savez ce que vous ne voulez pas, vous savez aussi ce que vous voulez.
Pivotez de ce que vous ne voulez pas vers ce que vous désirez, plusieurs fois par jour si nécessaire.
Ça finira par rester dans votre esprit.

Surmonter la cause N°1 de la dépression chroniquePratiquez le lâcher-prise:

Surmonter la cause N°1 de la dépression chroniqueLorsque vous devenez conscient de vos pensées négatives, laisser les aller aussi vite que vous le pouvez.
Ne vous battez pas avec vos pensées, laissez les tout simplement aller.
Si vous imaginez que la voix dans votre tête est la voix de Mickey Mouse, elle perdra son pouvoir.
Vous pouvez également imaginer mettre la pensée dans une bulle, puis éclater la bulle.

Surmonter la cause N°1 de la dépression chroniqueAjouter un « encore » ou « pour le moment »:
Quand vous dites, « Je ne peux pas faire quelque chose », ça indique à votre esprit subconscient de ne pas vous permettre de le faire.
Cependant, si vous ajoutez un « encore » ou un « pour le moment« , ça change tout.

En disant « je ne peux pas le faire, encore, » ou « je ne peux pas le faire pour le moment« , vous commandez à votre subconscient de se préparer à faire ce qu’il faut pour que vous puissiez le faire.

Surmonter la cause N°1 de la dépression chroniqueLâchez vos « mais »:
Si vous dites ou pensez quelque chose de positif, et vous ajoutez un  » mais« , vous niez le positif.
En disant, « J’aime vraiment cette pizza, mais j’aurai aimé qu’il y ait plus de sauce« , vous avez pensé négativement.
Il suffit de vous concentrer sur le positif et d’oublier vos « mais ».

Surmonter la cause N°1 de la dépression chroniquePas d’excuses:
Ne vous donnez pas d’excuses, comme, « Tout le monde pense négativement » – qui va juste vous tenir bloqué dans votre ancienne manière de penser.

Surmonter la cause N°1 de la dépression chroniqueDésintoxiquer votre vie des personnes toxiques:
Jusqu’à ce que vous ayez le contrôle de votre esprit, faites de votre mieux pour n’avoir autour de vous que des personnes positives.
Si vous ne pouvez pas désintoxiquer votre vie de certaines personnes, choisissez une bonne paire d’écouteurs et utilisez-les chaque fois que vous avez besoin de bloquer la négativité des autres.
Mieux encore, fixez-leur des limites.

Surmonter la cause N°1 de la dépression chroniqueFixez des limites:
Quand j’ai détoxiqué ma vie de la négativité environnante, j’ai dit littéralement aux personnes tenant des propos négatifs,

« Je suis désolé, vous ne le saviez probablement pas, mais je ne permet à personne de parler négativement de moi ou autour de moi. « 

Je leur disais très gentiment et je souriais. Souvent, les gens réagissaient avec des excuses ou ils changeaient tout simplement de sujet.
Et ça a toujours marché.

Surmonter la cause N°1 de la dépression chroniqueSaturez votre esprit:
Saturez votre esprit avec des vidéos positives, des livres et de la musique – tout ce qui vous fait vous sentir bien et vous prédispose à vous concentrer sur le positif.

Surmonter la cause N°1 de la dépression chroniqueEntraînez-vous à imaginer :
Entraînez-vous à imaginer votre vie parfaite, comme si c’est déjà là.
L’imaginer va débloquer la positivité qui existe déjà à l’intérieur de vous.
C’est aussi une bonne idée de préparer votre journée en imaginant comment vous désirez qu’elle se déroule.

Surmonter la cause N°1 de la dépression chroniqueQuestionnement positif:
Posez-vous des questions positives, telles que « Quel est la meilleure chose qui puisse m’arriver ? »
Votre esprit triera tout le bon qui peut vous arriver et de ce fait, vos pensées seront automatiquement positives.

Surmonter la cause N°1 de la dépression chroniqueSoyez gentil:
Si vous avez pratiqué la pensée négative toute votre vie, cela pourrait prendre un certain temps pour tout changer.
Soyez déterminé à le faire, mais soyez aussi gentil, patient et aimant avec vous-même.
Vous juger vous-même au sujet de vos pensées négatives c’est tout simplement se faire une réflexion plus négative au sujet de pensées elles-mêmes négatives.

Surmonter la cause N°1 de la dépression chroniqueAutres :
Au lieu de vous sentir désolé pour quelqu’un ou de vous soucier des autres, imaginez-les choisissant de surmonter leurs défis – voyez leur force, leur joie et leur réussite.

Le meilleur que nous pouvons jamais faire pour les autres est de leur imaginer le meilleur.

N’est-ce pas une façon de penser à la « Pollyanna » ?

(NB : Pollyanna est l’héorine d’un best-seller américain publié pour la première fois, par  Eleanor H.Porter, qui raconte l’histoire d’une jeune orpheline recueillie par sa tante et qui est une enfant résolument optimiste)

Oui, bien sûr ! Pollyanna était un personnage fictif qui a vu le bon dans tout et pour tout et par conséquent a transformé la vie morne d’une ville entière en une vie trépidante.
L’important est, que l’optimisme irrépressible de « la philosophie de Pollyanna  » fonctionne absolument !

Surmonter la cause N°1 de la dépression chroniqueQuel que soit ce sur quoi vous vous concentrez, vous en créez plus – alors pourquoi vous concentrer sur ce que vous ne voulez pas ?

Pourquoi ne pas changer votre point de vue et chercher le bon dans tout et pour tout ?
Oui, parfois, vous devrez regarder plus loin que la surface des choses, mais c’est toujours là, et vous le verrez si vous regardez vraiment.

Surmonter la cause N°1 de la dépression chroniqueLes miracles sont prêts à fleurir, même dans les circonstances les plus décourageantes.

Votre esprit est une technologie inestimable qui lorsqu’elle est utilisée correctement, peut attirer et créer les plus étonnantes des belles expériences, mais vous devez prendre la place du capitaine.

Personne ne peut le faire pour vous. Vous devez le faire pour vous-même.

Oui, ça pourrait prendre un certain temps, mais le temps passera de toute façon, vous pourriez aussi bien utiliser ce temps pour trouver à votre façon le chemin qui va vous emmener là où vous voulez aller – un chemin qui vous libérera de la dépression et vous ouvrira l’accès à la joie, à la paix, au bien-être et à l’abondance.

C’est LA voie à suivre !


A propos de l’auteur:  Nanice Ellis a été un coach de vie professionnelle pendant plus de 17 ans, elle a coaché avec succès des femmes et des hommes de tous les coins du monde. Elle est aussi un auteur, Theta Healer et Maître Praticien Neuro Linguistique. µ
Aider les gens à faire des sauts quantiques dans leur vie, est le style de coaching très unique de Nanice qui est souvent désigné comme le « Nanice Effet ». En utilisant des techniques de manifestation puissantes et éprouvées, Nanice a entraîné les gens à puiser dans la puissance de l’Univers et à vivre leurs rêves, à combler le fossé entre l’imagination et la réalisation de ce rêve. Elle travaille avec des dirigeants, des entraîneurs, des guérisseurs et tous ceux qui veulent vivre la vie au maximum.
Pour communiquer avec Nanice visiter Nanice.com .


Même si cet article est un peu long, j’espère qu’il vous aura apporté encore d’autres pierres pour construire votre édifice de bonheur.

Merveilleuse continuation.

Coeurdialement

SIGNATURE-VALERIE-MADEJ-140

 

 

Libératrice d’émotions

9

 

 

Surmonter la cause N°1 de la dépression chronique

Partages
Rendez-vous sur Hellocoton !

Étiquettes :
quanta-la-vie Copyright © 2013. All rights reserved.

Ecrit 20 octobre 2015 par Valerie dans la catégorie "Développement personnel

14 COMMENTS :

  1. By Céline on

    Merci beaucoup Valérie pour cet article qui résume tellement bien le fonctionnement des pensées négatives, et comment passer au mode positif 🙂

    Répondre
  2. By Jiquel on

    Bonjour Valerie,
    Un grand Merci pour ces informations que je partage complètement mais que je n’arrive pas à mettre en pratique. Maintenant c’est écrit noir sur blanc et cela m’encourage à passer à l’action
    Je pense à vous et c’est toujours un plaisir pour moi de lire vos newsletter.
    Tres cordialement.
    Annie

    Répondre
    1. By Valerie (Auteur) on

      Bonjour Annie
      Merci à vous pour votre confiance et votre fidélité. Pour la pratique, allez y un pas après l’autre, soyez doux avec vous-même et surtout patiente.
      Belle continuation

      Répondre
  3. By Marie-Luce on

    Bonjour Valérie et vous tous,

    A la suite de la lecture de votre article, j’ai ENFIN compris l’histoire du verre à moitié vide et à moitié plein.
    Il faut prendre du recul pour voir le verre dans son entier et ainsi pouvoir tenir compte de sa partie vide ET de sa partie pleine. Le positif ET le négatif qui existe en toute chose, en tous et en toute circonstance.
    Quel soulagement soudain, que la vie semble plus douce.

    Merci encore Valérie.

    Répondre
    1. By Valerie (Auteur) on

      Bonsoir Marie-Luce
      Je suis vraiment ravie que vous ayez compris cette notion du « + » et du « -« . Oui la vie est douce et n’est pas forcément le combat que les médias et les politiques tentent de nous vendre…. Bravo à vous pour tout ce travail d’introspection ! et merci pour votre intérêt.
      A tout bientôt
      Valérie

      Répondre
  4. By dom on

    Merci Valerie
    votre texte et votre comprehencsion de la depression sont limpides et donc tres eclairants vos outils me parlent beaucoup et je vais retrousser les manches et les appliquer merci du fond du coeur

    Répondre
    1. By Valerie (Auteur) on

      Merci Dom pour votre commentaire !
      Pensez aussi à être douce avec vous-même, car bien souvent, surtout en cas de dépression, notre juge intérieur est très présent ! pardonnez vous d’être dans cette dépression et pardonnez-vous de ne pas toujours réussir les choses comme vous le souhaiteriez. ici, il ne s’agit pas de lutter contre soi-même, mais de réapprendre à vivre autrement !
      Tenez moi au courant !
      Je vous envoie plein de belles ondes
      Coeurdialement

      Répondre
  5. By GoldenAmbition23 on

    Salut Valery, je viens de tomber sur votre site et je l’aime beaucoup. Merci pour ces solutions pour lutter contre la dépression et le mal de dos. J’aimerais ajouter faire de l’exercice à cette liste. Bouger et transpirer est un très bon moyen de retrouver sa vitalité.
    Portez-vous bien et n’hésitez pas à jeter un coup d’oeil à mon blog.

    Répondre
    1. By Valerie (Auteur) on

      Bonjour et merci pour vos compliments et remarques ! Effectivement, l’exercice permet de sécréter les hormones « du bonheur », abaissant ainsi le niveau de douleur, qu’elle soit émotionnelle ou physique 🙂
      Bonne continuation

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.