avril 14

Lâcher-prise sur l’Envie (Chapitre 19)

Print Friendly, PDF & Email
Partages

Dans le chapitre 18, vous avez vu découvert comment utiliser la colère pour apprendre à cerner vos véritables besoins .
Aujourd’hui, je vous propose de refaire connaissance avec vous même.
Bonne lecture


1°- Distinction entre l’envie et la jalousie

L’envie est souvent assimilé à la jalousie. Pourtant ces 2 émotions sont différentes.

« L’envie, selon le Petit Robert, est un sentiment de tristesse, d’irritation et de haine qui vous anime contre qui possède un bien que vous n’avez pas » 

Lâcher-prise sur l'Envie (Chapitre 19)L’envie vous fait croire que votre situation serait meilleure si vous aviez ce que l’autre détient

La jalousie, par contre, c’est vouloir conserver ce qui vous appartient ou que vous croyiez vous appartenir.

La jalousie est liée à l’amour et elle implique 3 personnes.

Le jaloux craint, par exemple, qu’un autre ne lui enlève sa bien aimée.

L’émotion qui nous intéresse ici concerne l’envie.

2°- Un sentiment honteux

Lâcher-prise sur l'Envie (Chapitre 19)L’envie est mal vécue car elle est mêlée à de la honte. Vous la camouflez.

C’est un sentiment qui ne vous procure aucun plaisir, bien au contraire.

La honte apparaît car vous réalisez qu’il vous manque quelque chose pour être accompli. 

3°- Un sentiment bâti sur le manque

Lâcher-prise sur l'Envie (Chapitre 19)L’envie repose sur le manque.

La publicité l’a bien compris et l’utilise à outrance : achetez cette voiture pour vous sentir bien !

Vous pouvez ressentir de l’envie pour des choses très diverses mais cela ne concerne pas uniquement la sphère matérielle.

Vous pouvez aussi envier quelqu’un.

4°- Des sentiments troubles

Lâcher-prise sur l'Envie (Chapitre 19)L’envie est accompagnée d’impressions désagréables pas toujours aisées à distinguer.

L’envie induit la frustration.

Vous pouvez ressentir de la colère, de la rancune, de la tristesse voire de l’avidité.

Poussée à l’extrême, l’envie peut engendrer de la haine. 

5°- Les origines de l’envie

Lâcher-prise sur l'Envie (Chapitre 19)La psychologie constate que l’envie peut naître dès le stade du nourrisson, lorsque son besoin en lait n’est pas satisfait par exemple.

L’envie peut survenir plus tard avec l’arrivée d’un petit frère ou d’une petite sœur.

L’enfant doit alors partager l’amour de ses parents avec le nouveau venu.

Il envie la place choyée qui est attribuée à ce dernier.

Si la famille ne correspond pas à ce que vous attendez sur le plan financier par exemple, vous pouvez envier ceux qui vivent dans le confort.

Vous êtes donc inégaux face à l’envie. 

6°- Sachez interpréter vos envies

Lâcher-prise sur l'Envie (Chapitre 19)Lorsque vous enviez quelqu’un ou quelque chose, c’est parce que votre situation ne vous satisfait pas.

Encore faut-il décrypter ce que vous souhaitez.

La peur est souvent présente dans ce type d’émotion : vous enviez parce que vous craignez (de manquer, de ne pas faire aussi bien par exemple).

Prenez le temps de comprendre vos envies, elles peuvent vous être forts utiles dans votre vie. 

7°- Vos envies sont des pistes

Lâcher-prise sur l'Envie (Chapitre 19)Observez vos envies.

Par exemple, vous enviez telle personne parce qu’elle réussit dans telle discipline.

L’envie est souvent proche de l’admiration mais vous y mêlez une sorte de cruauté.

Si la personne que vous enviez connaît un insuccès, vous êtes ravis. C’est assez malsain, mais il admettre que vous n’êtes pas toujours des anges.

Par contre, il n’est pas souhaitable d’entretenir de tels sentiments.

Cherchez plutôt à voir pourquoi vous réagissez ainsi.

Ne serait-ce pas parce que vous êtes doués pour la même discipline ?

8°- Sortez de vos envies

Lâcher-prise sur l'Envie (Chapitre 19)Pour vous libérer de vos envies, il faut agir.

Une fois que vous en avez pris conscience, examinez comment faire pour sortir de ce cycle infernal et réussir à vous assumer.

Apprenez à canaliser cette énergie nuisible pour la transformer dans votre propre intérêt.

Qui enviez-vous ?

Quelle action devriez-vous entreprendre ?

En résumé :

  • Les émotions accompagnant l’envie

    L’envie est mal vécue, d’autant plus qu’elle génère des émotions très diverses et peu plaisantes, comme la colère, la peur, la tristesse et même la haine.

  • Le manque est lié à l’envie

    C’est parce que quelque chose vous manque que vous enviez quelqu’un ou quelque chose. L’envie prend naissance à partir d’une insatisfaction.

  • Interprétez vos envies

    Vos envies vous signalent que vous avez besoin de quelque chose. Sachez dépister ce qui vous manque. Étudiez vos réactions et vos ressentis.

  • Vous épanouir grâce à l’envie

    En réalisant que vos envies correspondent à des manques intérieurs, vous pouvez mettre en oeuvre des actions pour les combler. Vous pouvez faire de vos envies des précieux alliés pour débusquer vos talents et développer votre potentiel.

Inspiré de « Les dossiers de psycho et DP »


J’espère que cet article vous aura donné des pistes pour découvrir vos besoins et permit aussi de vous déculpabiliser face à ce sentiment « envieux » qui souvent, nous incommode.

Dans le prochain chapitre, vous découvrirez un autre aspect de la culpabilité 

Douce journée à vous  !

Coeurdialement

 www.quanta-la-vie.com

Valérie Madej

 


Partages
Rendez-vous sur Hellocoton !

Étiquettes :
quanta-la-vie Copyright © 2013. All rights reserved.

Ecrit 14 avril 2015 par Valerie Madej dans la catégorie "Développement personnel", "Lâcher-prise

2 COMMENTS :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.